COVID-19 et ASA pour garde d’enfants : le point sur vos droits

lundi 14 septembre 2020
par  Sud éduc 34

Article de Sud Education 34
Lundi 14 septembre 2020

Face aux situations de fermetures de classes et d’écoles qui se multiplient, le gouvernement a récemment concédé la reprise de certaines mesures de protection qui s’imposaient déjà en juin. Le ministre de la santé a notamment annoncé le 9 septembre 2020 que les personnels de la fonction publique contraints de rester chez eux pour garder leur(s) enfant(s) se verraient octroyer une Autorisation Spéciale d’Absence (ASA) lorsque le télétravail n’est pas possible, dès lors que cette nécessité de garde est la conséquence d’une "fermeture de leur crèche, école ou collège", ou parce que ces enfants sont identifiés par l’Assurance Maladie comme "cas contact". Cette ASA leur permettra donc de rester chez eux (dans la limite d’un parent par foyer) et de conserver leur plein traitement, sans jour de carence. Il faut donc systématiquement la demander à son chef de service lorsque le télétravail n’est pas possible.

Par ailleurs, nous rappelons que le passage de la "quatorzaine" à la "septaine", bien qu’annoncée médiatiquement n’est pas encore entérinée par les textes officiels. En attendant une probable circulaire à venir, un cas contact doit donc rester en isolement pendant deux semaines (sauf avis médical contraire).

Pour plus d’informations sur les démarches à effectuer en cas de suspicion de COVID-19 pour vous ou votre entourage, retrouvez la fiche-guide de la fédération Sud Education et notre article mis à jour le 9 septembre.