Stage/formation les 05 et 06 décembre : "Améliorer nos conditions de travail, c’est possible !"

jeudi 3 octobre 2019
par  Sud éduc 34

STAGE DE FORMATION SYNDICALE

SUD éducation Languedoc-Roussillon organise un stage de formation syndicale les jeudi 05 et vendredi 06 décembre 2019 : "Améliorer nos conditions de travail, c’est possible !".
Il se déroulera à l’Amphithéâtre du Lycée Mermoz à Montpellier
Ci-dessous la plaquette du stage, le programme et les modalités d’inscription.


Stage/formation les 05 et 06 décembre : "Améliorer nos conditions de travail, c’est possible !"

PROGRAMME ET OBJECTIFS DU STAGE :

Depuis de trop nombreuses années, nos conditions de travail se dégradent. Notre employeur ne tient aucun compte de notre santé sur nos lieux de travail. Les collègues sont de plus en plus nombreux à développer des problèmes de santé liés directement à leur métier et aux conditions dans lesquelles ils l’exercent. Burn-out, dépressions, maladies professionnelles… Toutes ces pathologies ne cessent d’augmenter dans l’Éducation Nationale. Notre métier est sinistré. La médecine de prévention en direction des personnels est indigente. Pourtant, des outils existent pour nous permettre de relever la tête et d’obliger notre employeur à respecter nos droits.


COMMENT S’INSCRIRE ?

1. En adressant une demande de congé syndical au chef d’établissement dans le secondaire (formulaire annexe 1), à l’IEN dans le primaire (procédure de demande en ligne).
En cas de problème, prévenir le syndicat.
2. En s’inscrivant auprès des organisateurs en ligne afin que le syndicat puisse établir une liste d’émargement nécessaire à l’établissement des attestations de présence qui vous seront remises à l’issue du stage.

Date limite de dépôt de la demande auprès de l’administration :
Mardi 05 novembre 2019.


QU’EST CE QUE LA FORMATION SYNDICALE ?

Chaque fonctionnaire ou agent non titulaire, syndiqué ou non syndiqué, peut bénéficier de 12 jours de formation syndicale par an. La demande doit être faite au plus tard au moins un mois avant le stage par la voie hiérarchique, auprès de l’autorité compétente (recteur, inspecteur d’académie... ). A défaut de réponse, au plus tard le quinzième jour qui précède le stage, le congé pour formation est réputé accordé. Les décisions exceptionnelles qui le refuseraient doivent être motivées par des nécessités de fonctionnement de service et communiquées avec le motif à la Commission Administrative Paritaire Académique qui suit.

L’administration peut demander après le stage, une attestation émanant de l’institut de formation. Elle ne peut exiger ni convocation, ni autre document ni d’information sur l’objet de ce stage.