Journal fédéral

Le journal fédéral de Sud éducation


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 8 mars 2018
par  Sud éducation 34

Journal fédéral n°76 mars / avril 2018

Edito
Le gouvernement vient de lancer une attaque globale contre la fonction publique et les services publics qu’elle assure. Attaque contre les missions, d’abord, avec le programme « Action publique 2022 » qui vise la destruction du service public par le transfert de ses missions au privé et la (...)

mardi 9 janvier 2018
par  Sud éducation 34

Journal fédéral n°75 janvier / février 2018

Édito
Sud éducation adresse à toutes et tous ses meilleurs vœux pour l’année 2018. Que l’année 2018 soit celle d’une mobilisation large et unitaire dans la rue, les entreprises et les administrations, avec les salarié-es, précaires, chômeur-euses, étudiant-es, retraité-es ! Le programme gouvernemental « (...)

dimanche 12 novembre 2017
par  Sud éducation 34

Journal fédéral n°74 (novembre / décembre 2017)

p.2 Pour la relaxe des 9 prévenu-es de Poitiers
p.3 Édito
p.4 Rencontre de Sud éducation avec le ministre de l’Éducation nationale
p.7 Nouvelle offre de formation pour dégraissage de mammouth : violences ordinaires du quotidien
p.8 "La grève illimitée n’aura pas lieu"
p.10 Cacher la poussière sous (...)

jeudi 14 septembre 2017
par  Sud éduc 34

Journal fédéral - spécial 1er degré - septembre 2017

Une journée à l’école...
L’école, un lieu de vie où se côtoient différents personnels, en interaction... ou pas. Notre objectif a été de recueillir les ressentis des intervenant-e-s dans une école. Notre démarche, résolument interprofessionnelle, de récolter des récits de moments vécus, authentiques, n’a (...)

mercredi 6 septembre 2017
par  Sud éducation 34

Journal fédéral n°73 (septembre / octobre 2017)

Trop c’est trop ! La coupe est pleine ! L’état d’urgence est prolongé ! Ultime étape, avant de le rendre permanent. Transposer dans le droit commun les restrictions des libertés publiques sera bien utile pour interdire d’éventuels rassemblements et manifestations. La loi Travail 2, encore plus (...)